5 nutriments vitaux pour réduire vos risques de complications diabétiques

Si aucune recette magique n’existe pour guérir le diabète, certains aliments sont toutefois reconnus pour leur effet régulateur sur la glycémie. Entre autres, voici cinq nutriments clés pouvant vous aider à stabiliser votre glycémie et réduire vos risques de diabète :

  1. Chrome
  2. Vitamines B
  3. Magnésium
  4. Oméga-3
  5. Coenzyme Q10 (CoQ10)

 

Le chrome : potentialisateur d’insuline

Le chrome est indispensable au bon fonctionnement de l’insuline et toute carence peut sérieusement nuire à l’équilibre glycémique ainsi qu’augmenter les risques de diabète ou de complications diabétiques. Des chercheurs ont découvert que la supplémentation de chrome pourrait contribuer à normaliser les concentrations de cholestérol, faciliter la perte de poids et favoriser la croissance musculaire pour une stabilité glycémique plus grande encore.

Où en trouver : levure de bière, grains entiers, mélasse, champignons, piments verts et asperges.

Dose quotidienne recommandée : des doses variant entre 20–35 mcg et 200–1 000 mcg/jour se sont révélées bénéfiques dans le cadre d’études portant sur le diabète. Les personnes traitées aux corticostéroïdes pourraient avoir à recourir à des apports supérieurs pour contrecarrer les déficits vitaminiques induits par ce type de médicaments.

 

Vitamines B : excellentes contre le stress

Les vitamines B, la vitamine B5 (acide pantothénique) en particulier, permettent au corps de mieux composer avec le stress tout comme elles facilitent la digestion, le métabolisme des protéines et le sommeil. Prendre de la vitamine B6 (pyridoxine) au coucher contribuerait à réduire les excès de cortisol (l’hormone du stress) libérés pendant la nuit et activer la synthèse de sérotonine, l’hormone antistress qui provoque des sentiments de joie.

Les diabétiques traités à la metformine manquent parfois de vitamine B puisque ce médicament nuit à l’assimilation de l’acide folique et de la vitamine B12 tout en réduisant l’activité de la thiamine (B1). Le manque d’acide folique et de vitamine B12 est associé à la hausse d’homocystéine, un composé qui accroît l’incidence de maladies cardiovasculaires.

Où en trouver : extrait de levure, tahini, graines de sésame et graines de tournesol (B1), son et champignons (B5) ; son, pistaches et ail (B6); cornilles (haricots blancs tachetés de noir), lentilles et épinards (acide folique/folate) ; crustacés, foie, produits céréaliers et de soya enrichis, certaines marques de levure alimentaire (B12).

Doses quotidiennes recommandées :

  • B1 1,1-1,4 mg
  • B5 aucune dose établie
  • B6 1,2-2 mg
  • Acide folique 400 – 600 mcg, jusqu’à 1 000 mcg pour contrecarrer les carences pouvant être induites par la metformine
  • B12 2,4-2,8 mcg, 250–1 000 mcg pour contrecarrer les carences pouvant être induites par la metformine

 

Magnésium: régulateur glycémique

Les carences en magnésium sont monnaie courante chez les diabétiques, touchant à peu près 40 % d’entre eux. Ce minéral indispensable à l’équilibre glycémique est malheureusement excrété plus rapidement lorsque les concentrations d’insuline sont anormalement élevées. Souvent connu comme minéral anti-stress, le magnésium favorise un sommeil réparateur, le bon fonctionnement des nerfs et des muscles ainsi qu’une bonne santé osseuse. En concentration insuffisante, les risques de maladies cardiovasculaires, de rétinopathie (dommages causés à la rétine de l’œil) et de neuropathie (dommage aux nerfs des mains et des pieds) sont augmentés.

Les carences en magnésium touchent environ 40 % des personnes souffrant de diabète.

Où en trouver : graines de citrouilles, tofu enrichi, amandes, noix de cajou, épinards et cornilles (haricots blancs tachetés de noir).

Dose quotidienne recommandée : 24–420 mg/jour pour les adultes.

 

Oméga-3 : pour un cœur en santé

Les omega-3 aident à protéger le système cardiovasculaire contre une circulation sanguin déficiente ainsi que les dommages oxydatifs et l’inflammation. Agissant comme anticoagulants naturels, les oméga 3 réduisent la formation de caillots sanguins et préviendraient les crises cardiaques et les AVC chez les diabétiques. Ces acides gras essentiels aident également à protéger la rétine de l’œil et à réduire les risques de rétinopathie, une complication fréquente du diabète.

Les oméga-3 pourraient aider à prévenir les crises cardiaques et les AVC chez les diabétiques.

Où en trouver : certains poissons (particulièrement les poissons d’eau froide comme les anchois, les sardines, le hareng et le maquereau) et les huiles de graines de lin, de graines de chia et d’algues.

Dose quotidienne recommandée : Aucune dose quotidienne recommandée n’a été établie mais les recherches suggèrent entre 3–4 grammes/jour pour une bonne gestion du diabète et de ses complications. Dans une étude échelonnée sur 4 à 5 ans, une combinaison de 850 mg d’acide eicosapentanoïque (AEP) et d’acide docosahexanoïque (ADH) par jour a diminué les risques de mort subite par incident cardiaque de 45 %, de décès liés aux maladies du cœur de 30 % et de décès toutes causes confondues de 20 % chez les personnes ayant déjà subi une crise cardiaque.


Coenzyme Q10 : vivifiez votre cœur

La coenzyme Q10 (CoQ10) facilite la synthèse d’énergie dans l’organisme, surtout au niveau du cœur avec pour effet de le rendre plus performant et d’abaisser l’hypertension artérielle. Ce puissant antioxydant offre également une protection substantielle contre les dommages oxydatifs associés au diabète. La CoQ10 soutient le bon fonctionnement des cellules bêta du pancréas chargées de la production d’insuline et parfois permet d’augmenter la sensibilité à l’insuline. Malheureusement, les réserves de CoQ10 s’épuisent sous l’effet des médicaments à base de statines couramment prescrits comme mesure anticholestérolémique, surtout chez les diabétiques. La supplémentation peut aider à réduire les risques de complications du diabète, entre autres de maladies cardiovasculaires.

Où en trouver : huiles de poisson, abats et grains entiers quoiqu’en faible quantité seulement. Pour un effet favorable sur le diabète et la santé du cœur, il y a lieu d’envisager la supplémentation.

Dose quotidienne recommandée : aucune établie. Une dose de 100–200 mg/jour est suggérée pour une bonne gestion du diabète et la santé de l’appareil cardiovasculaire.

En complément de saines habitudes de vie, une bonne alimentation peut faire toute la vie des diabétiques. Veillez à obtenir des apports suffisants de ces cinq nutriments car ils pourraient bien vous donner un bon coup de pouce si vous avez du mal à stabiliser votre glycémie et que les complications du diabète vous inquiètent.