Les raisons pour lesquelles un sommeil de qualité est essentiel à la bonne gestion du diabète

Il n’est pas rare, après une mauvaise nuit de sommeil, de se sentir irritable, frileux, fatigué et peu enclin à faire des choix santé. Qui plus est, s’il a manqué de sommeil réparateur, notre corps est moins en mesure de stabiliser sa glycémie. De bonnes habitudes de sommeil constituent donc un aspect primordial de la gestion du diabète, mais paradoxalement, une glycémie irrégulière peut perturber le sommeil.

Effets du manque de sommeil sur la glycémie

Le sommeil a des répercussions sur l’appétit, la gestion de poids et la glycémie, car il a un effet sur le taux de l’hormone cortisol et des neurohormones mélatonine, dopamine et sérotonine. L’interaction de ces hormones et de la sensation de fatigue augmente l’envie de grignoter des aliments réconfortants, riches en glucides, après une mauvaise nuit de sommeil. Malheureusement, la consommation de ces aliments accentue l’instabilité de la glycémie, rendant l’insomnie encore plus probable. 

La diminution de la qualité du sommeil s’accompagne d’une baisse de la capacité de gérer le stress. Le taux de cortisol s’élève, entraînant une perturbation d’autres hormones, comme la sérotonine et l’hormone de croissance. Or, cette dernière est nécessaire à la réparation des tissus et à la constitution des muscles, tandis que la sérotonine est l’hormone qui contribue au mieux-être et à la régulation de l’appétit. La baisse de ces hormones diminue la motivation à faire de l’exercice, à bien manger et, donc, à bien gérer son diabète.

Effet du diabète sur les habitudes de sommeil

Il existe un lien étroit entre les troubles du sommeil et le diabète de type 2, notamment des fluctuations insuliniques attribuables à la perturbation de la mélatonine, l’hormone du sommeil. De plus, les diabétiques connaissent souvent des périodes de dépression, d’anxiété, de crainte, de choc et de stress accru qui peuvent nuire à la qualité du sommeil.

Il existe un lien étroit entre les troubles du sommeil et le diabète de type 2

Certaines complications, telles que la neuropathie diabétique (atteinte au système nerveux et douleurs), peuvent aussi altérer le sommeil. Par ailleurs, puisque le manque de sommeil ralentit la guérison, il augmente les risques de complications diabétiques, comme les douleurs névralgiques et de dangereuses infections aux membres inférieurs.

Une glycémie instable accroît l’envie d’uriner, nuisant au sommeil. De même, l’obésité liée au diabète peut être la cause d’apnée du sommeil, caractérisée par un ronflement sonore et une perturbation du sommeil.

Cette situation sans issue peut nécessiter des interventions destinées à améliorer la qualité du sommeil et favoriser une meilleure gestion du diabète qui, avec le temps, contribuera à de meilleures habitudes de sommeil naturelles.

Des conseils pour mieux dormir

Il existe divers moyens d’améliorer l’environnement du sommeil et de promouvoir naturellement un sommeil réparateur, entre autres :

  • Utiliser des rideaux obscurcissants, afin de réduire la lumière dans la chambre à coucher
  • Utiliser le bruit blanc pour diminuer la perturbation sonore : il devient alors plus facile de s’endormir et de rester endormi
  • Abaisser légèrement la température de la chambre, puisque la température du corps baisse la nuit pour induire le sommeil
  • Créer un rituel de sommeil qui aide à calmer le système nerveux, par exemple prendre un bain le soir ou utiliser des huiles essentielles relaxantes comme la lavande
  • Dormir séparément de son partenaire lorsque le ronflement ou l’agitation pose problème
  • Retirer la télévision et l’ordinateur de la chambre, cesser l’usage de la télé et de l’ordinateur une heure avant l’heure du coucher ou utiliser des filtres de lumière bleue après le coucher du soleil
  • Éviter la caféine après midi
  • Boire de la camomille et de la valériane pour induire la somnolence et la détente

Certaines personnes, notamment les travailleurs de quart et les personnes qui souffrent d’insomnie en raison d’un état de santé comme le diabète, trouveront peut-être utile de discuter de l’usage d’aides naturelles au sommeil comme la mélatonine, le 5-hydroxytryptophane (5-HTP) et la L-théanine pour atténuer la perturbation du cycle du sommeil. Ces aides incitent à la détente et au sommeil régulier, de sorte que vous vous réveillez frais et dispos et mieux en mesure de gérer votre vie en tant que diabétique.