Un peu d’exercice : élément incontournable d’une bonne gestion du diabète

Rester actif est un facteur essentiel de la bonne gestion du diabète. Non seulement l’activité physique régulière apporte-t-elle sa panoplie de bienfaits, mais elle peut aussi accroître la motivation et l’énergie et vous aider à relever les défis quotidiens du diabète.

En effet, la pratique régulière d’exercice peut avoir plusieurs effets positifs :

  • Atteindre et maintenir un poids santé
  • Améliorer la régulation de la glycémie (abaisse la glycémie dans l’heure qui suit le début de l’exercice)
  • Réduire les risques de complications du diabète, comme les maladies cardiovasculaires
  • Stimuler la circulation et le système immunitaire, favorisant une meilleure guérison
  • Accroître la capacité de gérer le stress
  • Soutenir la santé musculosquelettique
  • Améliorer l’humeur, la motivation et les capacités cognitives
  • Augmenter le niveau d’énergie

Les études montrent que la perte de poids et l’activité physique, même modestes, contribuent à abaisser le risque de diabète de type 2 parfois jusqu’à 58 % chez les personnes à risque. Mais que faire si l’exercice est pour vous un combat de tous les jours et si vous n’arrivez pas à vous résoudre à fréquenter le gymnase ? Heureusement, il y a des moyens bien simples d’intégrer l’exercice à votre vie, sans pour autant devenir une fanatique de l’entraînement.

Les études montrent que la perte de poids et l’activité physique, même modestes, contribue à réduire le risque de diabète de type 2, parfois jusqu’à 58 %.

Quelques idées d’exercices simples

La meilleure façon de commencer un programme d’exercice est de trouver votre niveau de confort et de pousser vos limites un peu plus loin, créant des améliorations constantes de tonus musculaire et d’énergie.

Voici quelques conseils pour intégrer l’activité physique à votre vie quotidienne :

  • Empruntez les escaliers au travail
  • Descendez de l’autobus un arrêt plus tôt
  • Marchez jusqu’au bureau d’un collègue pour lui parler au lieu de lui envoyer un courriel
  • Marchez pour emmener les enfants à l’école
  • Faites une promenade de 15 à 40 minutes après le souper pour stabiliser votre glycémie et augmenter votre fréquence cardiaque

Un peu plus loin

Quand vous aurez apprivoisé l’activité physique, essayez de remplacer votre brunch de fin de semaine avec des amis par une promenade en forêt ou une randonnée pédestre, proposez une sortie au jardin botanique local au lieu de vous asseoir au théâtre ou emmenez les enfants se baigner à la plage ou à la piscine locale. Si vous aimez jumeler les défis physiques et mentaux, essayez la géocachette ou la course d’orientation, inscrivez-vous à une chasse au trésor locale ou faites une promenade autour de chez vous pour mieux connaître le quartier.

En été, emmenez votre famille ou vos amis « faire la cueillette » sur une ferme ; vous serez surpris de voir avec quelle rapidité vous brûlez des calories simplement en cueillant des fruits (et vous aurez une bonne provision de fruits santé pour en témoigner !). Faites du vélo, de la marche à pas rapides ou du ski et ajoutez la résistance à votre entraînement (au moyen de poids ou de votre propre poids corporel).

L’entraînement à la résistance est excellent pour les diabétiques, car il aide à former et conserver les muscles et, par le fait même, il améliore la réponse insulinique et la régulation de la glycémie. C’est aussi un excellent moyen de compléter une course ou une marche énergique en faisant quelques répétitions au moyen de poids et haltères à la maison ou au gymnase. Si vous n’avez pas de poids sous la main, vous pouvez remplir deux bouteilles d’eau ou même utiliser des conserves comme poids légers. De cette façon, vous pourrez faire quelques séries de répétitions et donnez un peu de tonus à vos bras tandis que vous êtes assis à votre bureau.

Restez prudent

Il est important de parler d’abord de tout nouveau programme d’activité physique avec un praticien de la santé, car l’exercice abaisse le taux de sucre ; il faudra donc surveiller de près votre glycémie et, au besoin, rajuster la médication afin d’éviter les chutes glycémiques.

L’activité physique ne se résume pas à passer des heures pénibles sur un tapis roulant.

Se mettre à  l’activité physique ne se résume pas à passer des heures pénibles sur un tapis roulant, jour après jour. Il existe d’innombrables moyens de faire de l’exercice sans pour autant que cela devienne une corvée. Il est important de trouver des activités qui vous plaisent. S’il vous est difficile de vous entraîner seul, faites-vous accompagner pour aller marcher au centre commercial ou transformez votre chien en motivateur de randonnée énergique. Demandez à un praticien de la santé de vous aider à concevoir un programme d’exercice qui vous convient parfaitement et dont vous constaterez rapidement les bienfaits sous forme de stabilisation de la glycémie, de regain d’énergie et d’amélioration de l’humeur !